Emile Tissot- Métis déraciné

Emile Tissot
Métis déraciné

Métis déraciné, avec ce titre court mais significatif, Emile Tissot entend signifier ce qui sera dans son autobiographie, le fil rouge de son existence, d’abord la solitude d’un enfant orphelin partagé entre deux cultures et ensuite la recherche obstinée de ses attaches familiales. Fils d’un soldat français reparti en Europe sur le front de l’Est...
Marthe Dobiecki - L’écriture au fil de ma vie

Marthe Dobiecki
L’écriture au fil de ma vie

Marthe Dobiecki-Danel, née dans une grande famille du nord, est la quatrième d’une fratrie de sept filles. Dès son plus jeune âge, elle a le goût de mettre la vie en scène et écrit des scénarios pour ses poupées. Fidèle à son goût pour témoigner et raconter, elle fait l’école de journalisme de Lille...

Laurence Benveniste - Les C

Laurence Benveniste
Les Chapeaux jaunes du Pape

3 avril 1789. Il s’appelle David. Il a vingt ans et vit à Carpentras dans un des quatre ghettos (carrièros) — Carpentras, Cavaillon, l’Isle-sur-la Sorgue — du Comtat Venaissin, et Avignon, possessions des papes en terre de France depuis cinq cents ans. Les membres de ces quatre communautés, nommés plus couramment « Juifs du Pape », sont astreints...

Sylvain Briant - Une drôle de fréquence

Sylvain Briant
Une drôle de fréquence

C’est une drôle de Fréquence, que l’on découvre avec Stéphane lorsqu’il se présente au 33ème étage de la Tour Reflets de Beaugrenelle un peu avant 6 heures du matin. Le responsable de la matinale de Fréquence Gaie lui avait dit la veille : « Pour préparer ton journal : tu achètes Le Monde, et tu écoutes le journal de 22h00 de France Culture. »
Adolfo Andrade - Pour une danse enfin libérée

Adolfo Andrade
Pour une danse enfin libérée

L’académisme, abusivement appelé traditionnel et classique, est un pouvoir qui assujettit le danseur et prive la danse de sa liberté naturelle. Porteuse d’une culture, cette « tradition académique » s’est fourvoyée dès le début du XIXe siècle et, aujourd’hui, ses déformations et ses erreurs empêchent les danseurs dits « classiques » d’évoluer avec le temps.
Les contes du Limonaire

Daniel Tartier
Les contes du Limonaire

Le Limonaire, bistrot à vin et à chansons, était situé au coin de la rue Abel et de la rue de Charenton, entre 1985 et 1995. A deux pas du marché d’Aligre, tout proche de la gare de Lyon et de la Bastille, l’immeuble au bas duquel il était établi a été démoli ! C’est là que Daniel Tartier assurait la cuisine tout en veillant à la programmation artistique du lieu...

Actualités

Laurence Benveniste a présenté Les Chapeaux jaunes du Pape au Salon du livre Wizo Marseille

Laurence Benveniste a présenté Les Chapeaux jaunes du Pape
au Salon du livre Wizo Marseille dimanche 26 novembre 2017

Laurence Benveniste au Salon du Livre Wizo Marseille


Salon du livre WIZO Marseille

Laurence Benveniste participera au Salon du livre WIZO Marseille.

Dimanche 26 novembre 2017
De 11 h à 19 h

Maison du Bâtiment
344 boulevard Michelet
13009 Marseille

Salon Wizo Marseille

 


La Provence – RENCONTRE Laurence Benveniste sur les traces des « Chapeaux jaunes du Pape »

Laurence Benveniste sur les traces des « Chapeaux jaunes du Pape »

laurence-benveniste-la-provence

La Provence – Édition Vaucluse le 18/10/2017

La librairie du « Lézard amoureux » a reçu Laurence Benveniste, à l’occasion de la réédition de son roman historique « Les Chapeaux Jaunes du Pape ». Publié dans une première version en 2006, « Les Chapeaux Jaunes du Pape », version 2017, ressort enrichi d’une préface et de nouvelles révélations.

L’histoire, dramatique, qui se déroule à la veille de la Révolution Française, relate le destin de David, jeune juif comtadin carpentrassien, qui s’éprend d’une chrétienne. Parsemée de détails véridiques glanés par l’auteur, l’histoire, construite comme un scénario de film, relate l’émancipation de ce jeune homme désireux de sortir de la chape de plomb qui condamnait les Juifs à vivre, comme à Cavaillon, dans une ruelle putride, sorte de petit ghetto (« carrièro » en provençal), aux issues souvent bloquées. A l’époque, bien que protégées par des lois édictées par le Pape à qui appartenait le Comtat Venaissin (comprenant Carpentras, Cavaillon, l’Isle et Avignon), les quatre communautés devaient se soumettre à certaines obligations, dont celle les astreignant à porter un chapeau jaune (et un ruban de la même couleur pour les femmes) visant à les distinguer du reste de la population.

Laurence Benveniste, à l’origine parolière de chansons, s’est passionnée pour cette épopée provençale. C’est son premier ouvrage qui se révèle, selon les lecteurs présents à cette rencontre, « facile à lire, où l’on apprend sans s’ennuyer. » Choc des cultures, apparition des Francs Maçons, guerre entre papistes et révolutionnaires, monde qui s’effondre… tout est réuni pour suivre avec délectation les tribulations de ce fils rebelle. 

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu informé de notre actualité.
© Copyright 2017 - MkÉditions  |  CGV  |  Mentions légales   |  Réalisation MkSoft